La Terre est unique et fragile. Préservons-là !
La Terre est unique et fragile. Préservons-là !

Quand j'étais petit...

 

    Quand j'étais petit, j'allais me promener avec ma famille à la campagne. C'était bien. Sauf que parfois, on tombait sur des décharges. Je me souviens encore questionner mes parents : "Pourquoi ya des frigidaires, ici ?". Et mes parents : "Et bien, quand ils ne marchent plus, les gens viennent les jeter ici...

 

    - Ah bon ?"

 

    Quelques années plus tard, à la télé, je vis une mer toute noire, avec des oiseaux aux ailes collées, ne pouvant plus voler. L'Amoco Cadix devenait célèbre.

 

    Aujourd'hui, et tant que je le pourrais, j'ai un objectif : essayer, à mon niveau, ou avec l'aide d'associations, que tout ça n'arrive plus. C'est difficile. Et plus on avance, plus on s'aperçoit que c'est difficile, mais plus je me renforce. Et plus on sera nombreux, plus vite on gagnera le combat contre la bêtise humaine. L'argent, l'économie, c'est ce qui nous fait vivre, mais il ne doit pas être une priorité qui passe avant le bien-être des humains, des animaux, de la planète.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Frédéric Cotrone